Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
cercledutram.over-blog.com

Le Club de Lecture de la Librairie du Tram

Forrest Gander à la Librairie du Tramway

Publié le 7 Septembre 2016 par

Lecture de Christian Taponard du roman La Trace

Lecture de Christian Taponard du roman La Trace

commentaires

FORREST GANDER A LA LIBRAIRIE DU TRAMWAY LE 7 SEPTEMBRE

Publié le 2 Septembre 2016 par Marie dans Septembre 2016

FORREST GANDER A LA LIBRAIRIE DU TRAMWAY LE 7 SEPTEMBRE

Le poète auteur américain Forrest Gander sera à la Librairie du Tramway le 7 septembre à 19h00.

Finaliste du Prix Pulitzer en 2012, deux livres ont été édités chez Sabine Wespieser - En Ami et le dernier paru La Trace. Et quel dommage que sa poésie ne soit pas (encore) traduite en France...

Pour avoir feuilleté ses ouvrages, je vous garantis que c'est une formidable opportunité à ne pas rater.

S'approcher de l'autre et du monde avec toute la vulnérabilité qu'on est capable d'endurer. S'ouvrir au dehors. De tout notre esprit, notre corps et notre imagination, toujours s'ouvrir.
C'est comme je disais. En poète. En ami.

En Ami - Forrest Gander

commentaires

Les Brillants de Marcus Sakey

Publié le 31 Août 2016 par Marie dans Les Lectures de Marie

Les Brillants de Marcus Sakey

Des Brillants, comprendre des X-men, en moins spectaculaire mais avec des capacités bien pénibles en définitive (qui a envie de savoir que tout le monde ment ?), font si peur au commun des mortels qu'ils sont pourchassés, contrôlés, l'opinion publique montée contre eux (ça ne vous rappelle rien ?), jusqu'au jour où l'un d'eux, traquant les comme lui, fait preuve d'un chouïa de réflexion et tente de rétablir la justice et la vérité tin tin tin (émoticône musique suspens de films de série B, voire Z, non B c'est pas mal)...

Je ne m'attendais à rien d'autre qu'un "livre d'action" et je n'ai vraiment pas été déçue. Beaucoup de rythme et une écriture cinématographique, si tant est que cela veuille dire quelque chose ; bref qui vous donne l'impression de se faire une toile un vendredi soir (et pas lire comme une truffe à 20h30 dans votre lit avec votre chat - ou pas).

En allant voir ce que mes congénères (enfin les autres quoi) avaient pensé de ce livre, j'ai trouvé tout un tas d'avis dithyrambiques sur la subtilité de la réflexion s'agissant du sempiternel thème "on a peur de l'étrange(r)" (les deux TT de Télérama - lien ci-dessous - m'ont laissée pantoise).
Divertissant, à peine moins subtil qu'un "X-men", disons de la trempe de la vieille série des années 80 V - Les Visiteurs (pour les connaisseurs).

Donc pour ma part, bon moment, pas l'uchronie (enfin je vais dire l'anticipation, je suis old school) du siècle (à ce propos, avez-vous lu FUTU.RE ? nom de dieu quel bouquin !!!!!!),
Et l'auteur aurait pu s'abstenir sur la foultitude de réflexions débiles comme "elle avait les dents légèrement écartées, signe d'un appétit sexuel démesuré" (émoticône yeux au ciel, près de se retourner dans leurs orbites).

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>