Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
cercledutram.over-blog.com

Le Club de Lecture de la Librairie du Tram

EDEN UTOPIE - Le Débrief

Publié le 9 Mai 2015 par Marie dans Mai 2015

EDEN UTOPIE - Le Débrief

Le moins que l'on puisse dire c'est que cette session aura donné lieu à de vifs échanges.

L'un des thèmes majeurs du roman est le refus du déterminisme social, revendication majeure des militants de 68 puis postérieurement par notamment les "radicaux" de gauche jusqu'aux années 90.

Sont postés divers liens ci-dessous pour se faire une (toute petite) idée de la période évoquée ; le sujet étant sensible, les recherches ont été assez compliquées pour éviter la pollution idéologique inévitable.

Le débat s'est élargi nettement sur la question de savoir si l'on pouvait justifier un meurtre politique. Je prends la liberté de marteler mon opinion personnelle qu'à nouveau non et non le meurtre politique est injustifiable ! Et je poste un lien sur un tout petit article qui le dit beaucoup mieux que moi.

commentaires

WONDER MUM EN A RAS LA CAPE

Publié le 29 Avril 2015 par Marie dans Avril 2015

WONDER MUM EN A RAS LA CAPE

Mamans, Papas (parce qu'après tout, il y a des super papas qui doivent en avoir quelques fois ras la cape), je vous propose de lire ce blog drôle qui reflète assez bien nos vies quotidiennes.

WONDER MUM sera à Lyon jeudi soir 30 avril à partir de 18h au bar Autour d'un Verre rue Longue dans le 2e pour le lancement de son deuxième opus. J'y serai évidemment. Vous êtes les bienvenus à mes côtés.

Je poste le lien de son blog et un extrait de sa dernière chronique.

1. Elle vous met un coup de pied latéral en pleine nuit suivi d'un grommellement (du style "rrrrrrrrrhhhh")

Traduction : "C'est à ton tour de te lever : je sais que, comme moi, tu es pourvu de deux oreilles et que tu entends ton enfant hurler, de plus, tu feins hyper mal le mec qui dort, ce coup de pied n'est qu'un avant-goût de ce que je suis capable de te faire si tu n'y vas pas tout de suite".

2. Elle affiche un sourire crispé en regardant votre fille. Elle a la tête penchée sur le côté et lui lance un "Aaaaah... C'est papa qui t'a habillée, chérie ?"

Traduction : "Si Karl Lagerfeld voyait ce que tu viens de commettre sur ma toute petite, il en mangerait son chat. Pourquoi veux-tu innover ? Imposer ton style, hein ? Tiens-t'en aux tenues que je t'ai préparées la veille pour le bien-être de nos pupilles à tous !"

3. Elle vous envoie un texto à 19 h : "je n'ai aucune idée de ce qu'on va manger, les enfants sont infectes, je suis vraiment fatiguée".

Traduction : "T'as intérêt à rentrer avec un Mac do. Il me faut du gras."

4. Elle vous chuchote un "ce soir, les enfants dorment chez mamie..."

Traduction : "Annule tous tes plans, je veux manger au resto, faire l'amour, dormir comme un loir, et avoir mon petit-déjeuner au lit demain matin. Je l'ai mérité, mon corps l'a mérité, mon esprit l'a mérité."

5. À votre question : "quelque chose ne va pas, chérie ? Tu as eu une dure journée, c'est ça ?", sa réponse se résume à un "si si... ÇA VA !"

Traduction : "Ah, ça, non, ça ne va pas, c'est le moins qu'on puisse dire ! J'ai du quitter ma réunion pour aller chercher TON FILS à l'école parce qu'il a eu la majestueuse idée de s'introduire une craie grasse dans la narine. En rentrant, j'ai fait tomber mon portable dans une flaque d'eau, la petite a vomi sur tout ce qui était possible de vomir, ma blouse en soie y compris, tout ça pendant que, TOI, TU ÉTAIS COINCÉ DANS TON TRAIN !!! ALORS NON, ÇA NE VA PAAAAAS, NON ! TU DEVRAIS PAS TROP POSER LA QUESTION, IL EN VA DE TA SURVIE !"

6. Alors que vous la surprenez en train de pleurer et que vous lui demandez pourquoi, elle vous tombe dans les bras en vous disant : "je sais pas ce que j'aaaaaai..."

Traduction : elle ne sait pas ce qu'elle a.

7. Votre enfant est votre portrait craché, vous le savez, c'est une évidence. Il est brun aux yeux bleus, tout comme vous, votre femme est rousse aux yeux verts, même Gilbert Montagné s'en rendrait compte. Or, en ressortant une vieille photo d'elle petite, elle vous défie d'un "alors ?"

Traduction : "Notre fils pesait 4,8 kg à la naissance. C'est beaucoup, tu sais. J'ai eu huit points de suture. Alors tu vas dire qu'il me ressemble parce que, bordel, je n'ai pas fait tout ça pour rien, ok ?"

8. "Tu ne vas jamais croire les économies que j'ai réalisées", annonce-t-elle en rentrant chargée de sacs en tout genre, remplis de vêtements pour toute la famille.

Traduction: "Il serait fort à propos que tu reconnaisses, en t'extasiant, mon grand sens des affaires ainsi que mon dévouement pour relancer l'économie française qui, en période de crise, s'apparente tout de même à un acte patriotique qui mériterait d'être salué par le président lui-même."

9. "Ok, tu n'as rien à me dire par hasard ?"

Traduction : Bon là, normalement, elle bluffe. Elle prêche le faux pour savoir le vrai. Si tel n'est pas le cas. Bon courage.

10. Elle vous regarde avec des cœurs dans les yeux, un sourire béat, et les cheveux en bataille.

Traduction : Félicitations, vous avez parfaitement interprété le point 4 !

Extrait de sa nouvelle chronique

commentaires

Rencontre avec Miguel BONNEFOY le 5 mai 2015

Publié le 15 Avril 2015 par Marie dans Mai 2015

Rencontre avec Miguel BONNEFOY le 5 mai 2015

La Librairie du Tramway recevra l'auteur du Voyage d'Octavio le 5 mai prochain.

J'ai tellement aimé ce roman que je me permets d'y consacrer un article en plein milieu des actus du Club de Lecture.

Une fable magnifique, empreinte de beaucoup de poésie et de tendresse.

Divers articles de presse parlent de roman picaresque.

Pourtant, à mon humble avis, cet adjectif est un poil réducteur pour évoquer le parcours de cet homme, Octavio, taiseux, honteux de son illettrisme, qui, trouvant l'amour, le perd et part accomplir un périple à la recherche de l'histoire de son pays, le Venezuela.

Je vous invite à lire ce roman, magnifiquement écrit, et à venir rencontrer Miguel Bonnefoy à la Librairie.

commentaires

Thème de la session du 3 juin 2015

Publié le 4 Avril 2015 par Marie dans Juin 2015

Thème de la session du 3 juin 2015
Thème de la session du 3 juin 2015

La littérature africaine féminine (ou l'inverse)

A vous de choisir un ou plusieurs ouvrages et venez en débattre à la Librairie

Je poste un lien vers un site dédié, complet http://aflit.arts.uwa.edu.au/

(mais il est un peu fouillis)

Un blog très bien fait est également consacré à la littérature africaine en général :

commentaires

Thème de la session du 6 mai 2015

Publié le 4 Avril 2015 par Marie dans Mai 2015

Un ouvrage unique : Eden Utopie de Fabrice Humbert

Thème de la session du 6 mai 2015

Au début du XXe siècle, une jeune fille perd sa mère et est élevée en compagnie d’une cousine qu’elle considère comme sa sœur. Elle fait un mauvais mariage, doit abandonner ses enfants, gagne sa vie par tous les moyens. Sa cousine, de son côté, fait un beau mariage et mène une vie heureuse et prospère. Toutefois, l’écart des destins n’empêche pas les deux femmes de se voir chaque semaine. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, leurs deux familles créent une étrange communauté utopique qui a pour nom la Fraternité. À partir des années 1960, la France se transforme, les idéaux évoluent aussi et les descendants de la Fraternité tentent d’appliquer dans leur vie ce qu’ils ont appris au cours de leur enfance : l’un d’entre eux devient Premier ministre sous la Ve République, une autre choisit les voies de la gauche radicale et fait malgré elle partie du groupe terroriste français Action directe. Mais pour les autres, et notamment pour l’auteur, quelle utopie est encore possible de nos jours?

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>