Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
cercledutram.over-blog.com

Le Club de Lecture de la Librairie du Tram

Alice Munro - Session du 5 février 2014

Publié par Marie in Février 2014

Alice Munro - Session du 5 février 2014

Entre ceux qui ont aimé et... les autres, le débat a été animé. Quatre ouvrages différents ont été lus.

Cependant et sans aucun doute, une grande dame était à l'honneur.

Alice Munro - Session du 5 février 2014

Du Coté de Castle Rock

Des nouvelles qui font malgré un roman autour de l'histoire de sa famille. Toutes les figures masculines y sont traitées avec semble-t-il plus de bienveillance que dans ses autres livres et l'on peut regretter qu'elle ne se soit pas mis plus en avant.

Alice Munro - Session du 5 février 2014

L'Amour d'une Honnête Femme

Bon, il n'a pas enthousiasmé notre lecteur...

Pour malgré tout en savoir plus sur l'ouvrage : http://http://www.franceculture.fr/oeuvre-l-amour-d-une-honnete-femme-de-alice-munro

Alice Munro - Session du 5 février 2014

Fugitives

Passionnés ou détracteurs, certaines nouvelles ont malgré tout piqué l'intérêt.

"Ici, une vieille fille effarouchée rêve d'amour, subit peurs et affronts, et se contente d'un baiser, d'un béguin de pacotille (Subterfuges). Là, une jeune femme lasse de son quo­tidien échafaude des plaisirs interdits et se prend les pieds dans ses délires (Fugitives). Là encore, une gamine, 11 ans, bijou dor­loté par des parents au-dessus de tout soupçon, se sent abandonnée et se résigne : « Elle savait que la seule chose à faire était de prendre son mal en patience » (Offenses). Grandir, et fuir, un jour, peut-être."

Alice Munro - Session du 5 février 2014

Trop de Bonheur

L'ouvrage le plus récent de l'auteur.

Contrairement à ce qu'annonce le titre de son recueil, ses héroïnes ne croient plus au bonheur, elles voudraient juste un peu de cet amour qui leur est refusé depuis l'enfance. Les années passent, restent les non-dits, l'illusion de l'oubli, et cette façon qu'elles ont toutes de prendre leur mal en patience.